Au Cambodge, la pop khmère entre dans la danse

China’s New Approach for G20 to Promote Global Cooperation
9 luglio 2017
Brésil. À quand le renouveau politique ?
9 luglio 2017

Au Cambodge, la pop khmère entre dans la danse

Plus de 10 millions de vues sur YouTube pour l’un des clips de Yuri et BMO.

Articolo tratto da Le Monde

Mélodies addictives, déhanchés libérateurs, les jeunes Cambodgiens ne jurent que par les clips d’artistes souvent repérés dans les télé-crochets. Un business très florissant.

Plus de 10 millions de vues sur YouTube pour l’un des clips de Yuri et BMO.

Dans une salle de sport dernier cri, le duo montant de la musique pop cambodgienne : Yuri, petit bout de femme à la peau ivoire et aux yeux débridés, nombril à l’air et minishort destroy ; et BMO, silhouette androgyne, lunettes teintées et brillant à l’oreille, se déhanchent en chantant des paroles qu’on pourrait traduire ainsi : « T’as mangé quoi ? Un sandwich au pâté té té té ».

Sur YouTube, la vidéo postée en avril a engrangé plus de 10 millions de vues – pas mal pour un pays de 15 millions d’habitants. Un mois auparavant, Preap Sovath et Aok Sokunkanha, les Ricky Martin et Jennifer Lopez locaux, entonnaient : « Danse comme ça, ça ça ça », un titre au refrain addictif et à la danse du dab (un mouvement où le visage est caché dans le coude). En 2016, le titre Bouge ton talon, de Chan David, accompagné d’une chorégraphie du pied, faisait fureur.

Continua la lettura

 

 

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *