Le Havre : au Musée d’art moderne André-Malraux, des artistes emportés par le vent